La mise en service du Goldenpass Express est repoussée en décembre 2022

Un article paru dans la Traverse Métrique n° 102 de décembre 2020

Déjà lourdement touché par le COVID depuis printemps avec une fréquentation très limitée et l’absence de touristes étrangers (TM n° 99), le MOB est à nouveau pénalisé par deux effets de la pandémie dans son développement avec la mise en oeuvre du projet Goldenpass Express: des retards de production et la désertification du marché touristique.

Le projet

Rappelons-le, le projet TransGoldenpass rebaptisé Goldenpass Express pour sa concrétisation vise à relier Montreux et Interlaken afin de relier trois pôles touristiques majeurs sans transbordement, mais l’écartement est à voie normale sur une partie du parcours. Dans un premier temps, il avait été imaginé de poser un troisième rail dans ce secteur, puis faute de solution, d’équiper les voitures de bogies à écartement variable.

Destiné principalement au secteur touristique, le dessin des voitures a été confié au designer italien Pininfarina avec malheureusement des contraintes liées à la sécurité. Une classe Prestige sera proposée à bord des voitures-pilotes.

Le projet et son évolution ont fait l’objet d’une série d’articles dans la Traverse Métrique (n° 29, 39, 76 et 94). Ils sont également disponibles sur la page Facebook de l’Agent M www.facebook.com/AgentMob1/ (accessible sans compte).

Des retards de production

La construction du matériel roulant a été inéluctablement ralentie. Si 6 des 19 voitures commandées à Stadler Rail sont d’ores et déjà terminées et livrées, la production des bogies à écartement variable par Alstom a été freinée de plusieurs mois  par la situation sanitaire, la fabrication des bogies faisant appel à plusieurs partenaires en Europe.

En attendant des jours meilleurs et les fameux bogies, les voitures terminées sont stockées auprès  du transporteur Friderici à Tolochenaz. Il s’agit de 2 voitures-pilotes, 2 voitures interfaces (lien avec le matériel roulant BLS), une voiture première classe et une de deuxième.

Une partie des voitures du Goldenpass Express sont terminées et livrées. (© photo Actalis)

Les incertitudes économiques

Le secteur touristique est lourdement touché par la pandémie et, selon les experts consultés par le MOB, prendra plusieurs années à se remettre, en particulier pour les marchés étrangers si importants pour le MOB. Leurs prévisions n’indiquent pas un retour au niveau d’avant COVID avant 2023 voire 2024, ce qui n’est pas compatible avec les objectifs, même minimaux, pour le Goldenpass Express.

Décision de raison

Sans cette importante présence, il serait déraisonnable de lancer un nouveau produit dans un tel contexte. En accord avec avec son principal partenaire, le BLS, et ses commanditaires (les cantons de Vaud, de Berne, de Fribourg et l’Office fédéral des transports) la mise en service du Goldenpass Express est repoussée au changement d’horaire de décembre 2022.

Il faudra donc encore patienter pour découvrir ces compositions exceptionnelles.

A noter que ce report n’impacte pas les améliorations annoncées pour les pendulaires au prochain changement d’horaire (cadence renforcée sur les tronçons les plus fréquentés).

Aménagement intérieur du compartiment Prestige. Seul le décor extérieur est virtuel! (photo et montage Actalis)

Les dernières acquisitions du Montreux-Glion-Naye

Un article publié dans la Traverse Métrique n° 61 de février 2014

Fin 2013, deux nouvelles locomotives Hem 2/2 11 et 12 ainsi que et la fraiseuse Xrote 4 font leur apparition sur la ligne Montreux – Les Rochers de Naye. En voici les principales caractéristiques:

Locomotives Hem 2/2 11 et 12:

Ces véhicules sont destinés principalement au service de la voie et au déneigement.

Fabricant: Stadler

Puissance: 600 kW

Puissance diesel auxiliaire: 150 kW (pour pallier à une caténaire gelée)

Vitesse max: 25 km/h, 15 km/h dans les rampes les plus fortes.

Poids total:  18 t.

Charge Max: 18 t.

Ces locomotives sont équipées pour être télécommandées depuis la fraiseuse, en double-traction ou par radio.

Côté amont, différents systèmes d’attelage permettent la prise en charge de la voiture d’été (B-C n°16), de wagons marchandises (tampon) et de l’ancienne fraiseuse Xrote 3 (console).

À titre de comparaison, la puissance des vénérables HGe 2/2 est de 170 kW.

Fraiseuse Xrote 4:

Le dispositif de déneigement, fabriqué par Zaugg AG à Eggiwil, est composé de deux fraises de 1.14 m. de diamètre équipés de deux moteurs électriques de 200 kW. Suivant leur écartement, elles permettent de dégager une largeur de 2.7 m. à 3.5 m. sur une hauteur pouvant aller jusqu’à 2 m. La neige est propulsée jusqu’à 35 m.

Le dispositif de déneigement pèse 3.8 t. pour un poids total du véhicule de 16 t.

Grâce aux nouvelles locomotives la puissance de pousse a plus que triplé, mais la Montagne conserve la dernier mot. La ligne ne peut pas toujours être ouverte dans sa partie supérieure.   

Mercis à MM. Clivaz et Forclaz du groupe Goldenpass pour la mise à disposition des données

Images David Ansermin

Le retour de la Belle-Epoque sur la ligne des Rochers-de-Naye

Un article publié dans la Traverse Métrique n°82 de août 2017

MVR ( Transport Montreux – Vevey – Riviera SA) du groupe MOB a remis en service une composition Belle-Epoque qui roule tous les jours du 3 juillet au 3 septembre puis les week-ends jusqu’au 1er octobre sans supplément de prix. Départs de Montreux à 10h15 et 14h15.

Composition Belle-Epoque à Glion, juillet 2017 (photo Agent M)

Le matériel roulant

Les voitures Belle-Epoque ont été révisées entre 1991 et 1993, à l’époque du centenaire de la ligne Glion-Naye et de la réintroduction de la traction vapeur (voir la Tm 29, octobre 2008).

– Voiture rouge fermée BC2 de 56 places construite en 1909 par  Bautzen Sächsische Maschinenfabrik, vorm. Busch & Co, Bautzen (DE) pour le Montreux-Glion

– Voiture bleue ouverte BC16 de 56 places construite en 1904 par SIG à Neuhausen pour la ligne Glion-Naye. Cette voiture fait partie du convoi par beau temps.

– Voiture rouge fermée B2 de 48 places mise en service en 1892 à l’ouverture de la ligne Glion-Naye et construite également par SIG

Une quatrième voiture est en cours de rénovation. La voiture ouverte B5 de 56 places construite par SIG en 1909 pour le Montreux-Glion. Ainsi, à terme, ce sont deux convois qui pourront circuler.

Concession aux impératifs de sécurité (freinage) et d’exploitation (puissance), comme sur la ligne du MOB,  c’est une locomotive moderne qui prend en charge la composition: Les locomotives Hem 2/2 11 et 12 (voir la Tm 61, février 2014) dont la puissance est plus du triple de celle de la vénérable HGe 2/2 2. Le graphisme du marquage leur confère une touche rétro!

Pour l’ascension, le mécanicien prend place dans la voiture de tête avec une télécommande par radio de la locomotive. Un deuxième tableau sur la voiture lui permet de commander éclairage, chauffage et autres fonctions du convoi ainsi que le freinage d’urgence.

Sur les traces de Sissi

En marge de la réintroduction des voitures Belle-Epoque, le Groupe MOB en collaboration avec Madame Fesselet-Comina de Sissi Swiss Tours organise des journées sur les traces de Sissi l’impératrice les 26 août, 2, 9 et 10 septembre. Rendez-vous au Jardin des Roses à Territet pour rejoindre par étapes guidées les Rochers-de-Naye. La première étape emprunte le funiculaire Territet-Glion et rappelle ainsi les débuts de l’exploitation du chemin de fer à destination des Rochers-de-Naye quand la liaison Montreux-Glion n’était pas réalisée.

C’est la Fête

Les 125 ans de la ligne Glion – Les Rochers-de-Naye seront fêtés les 16 et 17 septembre prochain. Au programme tel qu’il est connu à ce jour, des animations à Glion et Naye ainsi que des défilés du matériel roulant entre le dépôt et la gare de Glion le samedi à 10h15, 14h15 et 16h15 puis le dimanche à 10h15 et 15h15.

Les automotrices 9000 du MOB

Un article paru dans la Traverse Métrique d’avril 2016

Le 4 février dernier, La Compagnie du Chemin de fer Montreux Oberland Bernois (MOB) a réceptionné sa première rame de la série 9000 produite par Stadler.

Pour mémoire, cette livraison est le résultat d’une commande groupée des compagnies Transports publics fribourgeois (TPF), Bière – Apples – Morges et Apples – L’Isle (MBC) , Yverdon-Ste-Croix (TRAVYS), et la Compagnie du Chemin de fer Montreux Oberland Bernois (MOB). Pour le MOB, ces automotrices sont appelées à remplacer les automotrices de la série 4000 datant de 1968 et qui ne sont plus assez puissantes pour répondre aux besoins du trafic actuel avec des trains lourds circulant entre Montreux et Zweisimmen (voir Tm 58).

ABe 4/4 9301 et Be 4/4 9201

Modulaire

Une rame 9000 se compose en fait de deux automotrices indépendantes: Au premier plan ABe 4/4 9301 (18 + 23 places assises), puis Be 4/4 9201 (40 places assises et zone chaises roulantes).
Grâce à une technologie de bus, la rame peut prendre en charge une composition longue avec voiture-pilote ou des voitures peuvent être insérées entre les deux automotrices. Elles peuvent également prendre en charge chacune une composition plus courte avec voiture-pilote.

Modularité

Pour une grande modularité et permettre d’augmenter la longueur des compositions, les automotrices sont équipées d’attelages automatiques Schwab qui vont être introduits pour l’ensemble du matériel roulant. Outre les contraintes mécaniques, ce dispositif transmet dans sa partie supérieure l’équivalent de la conduite générale pneumatique et la conduite de frein. La partie inférieure est dédiée à l’électricité: transmission de la puissance aux voitures, des informations du bus de train et des boucles de sécurité. Entre les deux automotrices en “tandem compact”, deux liaisons supplémentaires externes (premier plan) transmettent le 1kV de la caténaire pour limiter le nombre de pantographes à trois au maximum et éviter ainsi que la caténaire entre en résonance.

l’attelage automatique

Ultra-équipée

Comme les rames GTW ABeh 2/6 7500 des MVR, ces automotrices sont équipées d’écrans d’informations aux voyageurs. De manière similaire à la télévision, ils peuvent transmettre le meilleur comme le pire: des informations sur les régions traversées et les particularités de la ligne… ou se limiter aux solutions éprouvées par les CFF sur les lignes régionales consistant à “occuper” les pendulaires!

Chaque compartiment dispose de tables et de prises 230 V permettant de charger les portables.

La sécurité est renforcée avec la vidéosurveillance, bornes SOS et détecteurs d’incendie.

Spacieuse

Ces automotrices sont dotées de nouveaux sièges première classe réglables, un nouveau standard qui devrait être introduit lors de révisions ou nouvelles acquisitions.

Pour répondre aux exigences pour le transport des personnes à mobilité réduite (Loi LHand : Loi fédérale sur l’élimination des inégalités frappant les personnes handicapées), les rames sont accessibles de plain-pied et dotées de larges portes facilitant les mouvements des voyageurs aux stations. La partie basse de l’automotrice Be 4/4 920x est spécialement aménagée pour les chaises roulantes.

Titanesque

Telle peut être qualifiée la puissance exceptionnelle de ces automotrices sous alimentation 1kV continue. Les collaborateurs de Stadler préfèrent d’ailleurs parler d’une locomotive avec quelques places voyageurs plutôt que d’une automotrice!

comparatif des puissances

Pour assurer la prise de courant, les rames sont équipées pantographes caractéristiques à 3 frotteurs comme les locomotives des séries 8000 et 6000, particularité des machines sous tension continue et courant élevé.

Les qualités relevées et la volonté de rationalisation de la maintenance ont conduit le MOB à envisager une plus grande uniformisation de son matériel roulant en remplaçant les locomotives 8000 par des automotrices 9000 supplémentaires. Un projet qui butte sur un manque de repreneurs des 8000 qui atteignent leur mi-vie et nécessitent une importante révision.!

L’acquisition de ce nouveau matériel roulant et les importants travaux d’infrastructures réalisés ces dernières années (gare des Avants, Gstaad, Château d’Oex, Les Sciernes pour les plus visibles) ouvrent de nouvelles perspectives à la Compagnie du Chemin de fer Montreux-Oberland Bernois dont la prochaine étape devrait être annoncée en mai déjà.

Quelques chiffres:

Les automotrices 9000: rétrospective de l’année 2016

La famille STADLER au MOB

Les GTW ABeh 2/6 MVR-GoldenPass

Un article paru dans la Traverse Métrique n°72 de décembre 2015

C’est le 21 octobre dernier que MVR (Montreux-Vevey-Riviera) a convoyé la première automotrice GTW ABeh 2/6 de la série 7500 fabriquée par Stadler. C’est sans l’assistance de la GDe 4/4 6006 initialement prévue qu’elle a rejoint Chernex après avoir voyagé par le rail jusqu’à Bulle où elle avait été déchargée.

Arrivée à Chernex de la première GTW ABeh 2/6 de la série 7500

Calendrier

La procédure d’homologation a été entamée dès le lendemain et devrait se poursuivre jusqu’au printemps prochain avec une pause le 11 décembre pour le baptême de la 7501 à St-Légier, dont elle portera les armoiries. A noter que cette procédure d’homologation sert également de base pour les automotrices de la même gamme des TPC.

Deux autres automotrices seront livrées avant Noël, puis la 7504 en janvier 2016. Les livraisons suivantes seront alternées avec les 9000 du MOB.

C’est à partir de ce printemps que ces automotrices pourront rouler en service commercial dans le secteur à adhérence. Il faudra attendre début juin et la réfection du pont de Tusinge pour parcourir la ligne sans transbordement jusqu’aux Pléiades.

De 4 à 8 

Le projet présenté par l’Etat de Vaud pour le renouvellement du matériel roulant et l’adaptation à la LHand (TM n°58) prévoyait l’acquisition de 4 automotrices pour la ligne Vevey-Les Pléiades en remplacement de la série 70. Ce sont finalement 8 automotrices qui ont été commandées.

En effet, les automotrices de la série 7000 abordent leur mi-vie et nécessitent une révision importante (chaîne de traction, refit intérieur, installation de la climatisation, installation d’un compartiment 1e classe, peinture extérieure, attelage automatique, système info voyageurs…). D’autre part, ASM (Aare Seeland mobil) dispose de 9 automotrices de même type, avec la même échéance, et la nécessité de  renforcer leur effectif. La compagnie MIB (Meiringen-Innertkirchen Bahn) est intégrée à la réflexion car il lui manque un véhicule à plancher bas pour répondre aux exigences d’accessibilité.

Un groupe de travail constitué de MVR, ASM, Cantons de Berne et Vaud, Office Fédéral des Transports est arrivé rapidement à la conclusion qu’il était plus rationnel que MVR remplace et vende ses 7000 à ASM (3) et MIB (1) plutôt que d’entreprendre séparément une campagne de révision lourde. Les 4 automotrices vendues seront révisées par ASM avec leur parc.

Cette solution est d’autant plus intéressante qu’elle permet d’uniformiser le parc du matériel roulant Goldenpass. La technologie est similaire aux locomotives 9000. Il s’agit également du même fournisseur que les futures locomotives bi-modes infra (on y reviendra dans un autre numéro) et locomotives 11-12 du Montreux-Glion-Naye (voir TM 61). Cette solution facilite l’entretien, la gestion des pièces de rechange et le rafraîchissement du matériel, sans compter les synergies avec les TPC.

Deux automotrices continueront à être louées au MOB pour le trafic régional Montreux-Les Avants.

Deux générations

Et la série 70

Les automotrices Beh 2/4 71 (+Bt 224) et Beh 2/4 72 rénovées respectivement en 2000 et 2002 aux ateliers de Chernex serviront encore quelques temps de renfort et de train des écoliers. Les BDeh 2/4 73 à 75 ainsi que les voitures-pilotes Bt 221 et 222 seront ferraillées d’ici fin 2016.

Avec l’acquisition des automotrices 7500, 9000 et locomotives bi modes, Goldenpass disposera ainsi d’ici le printemps 2017 d’une flotte de matériel roulant modernisée satisfaisant aux exigences les plus élevées de sécurité, accessibilité et confort.

Réception de l’automotrice ABeh 2/6 7501

Anecdote:

L’article consacré à cette automotrice a été publié avant son inauguration. L’occasion de présenter la Traverse Métrique avec un tiré à part, une partie du texte inspirant même un des discours prononcé à cette occasion!

Le tiré à part de cet article
Inauguration de l’automotrice ABeh 2/6 7501